Essayer avec un prestataire aguerri pas cher dans la saisie informatique et de la télésecrétariat!
Cyberworkers

Je veux télétravailler !

Des questions nous reviennent souvent : “Pouvez-vous m’aider à télétravailler ?”, « Comment démarrer en télétravail ? », « C’est quoi le télétravail ? », « Puis-je travailler depuis chez moi », « Quelles sont les arnaques en télétravail ? », « Pourquoi le télétravail est en retard en France ? ». Voici quelques réponses…

Avant toute chose

Le télétravail est un mode d’organisation, non une activité.

Le travail à domicile en tant que prestataire de service est vieux comme le commerce.

98 % des entreprises en France ont un accès Internet.

Le télétravail en tant que salarié est aussi difficile que de trouver un emploi.

Cyberworkers peut vous aider, inscrivez-vous ici.

Première démarche

Créez votre propre emploi, créez votre affaire, créez votre activité en télétravail.

Il faut en premier lieu savoir ce que vous allez vendre, à qui et comment.

Vous ne devez pas perdre du temps sur le côté administratif de votre activité (choisir son statut : auto-entreprise, portage salarial), encore moins sur le côté communication (mon nom commercial, ma marque, mon logo).

Sachez que vous avez le droit de prospecter sans avoir de statut.

Vous procéderez aux démarches administrative une fois le premier client trouvé.

Chronologiquement, vous devez donc :

  • Vous informer et vous former (si besoin est).
  • Cibler et définir vos prestations.
  • Tester leurs intérêts en les proposant à des premiers prospects.
  • Prendre les pages jaunes pour faire du phoning, contacter votre carnet d’adresse pour tester votre démarche.

 

Cibler vos prestations

Le principal défaut des télétravailleurs “débutants” est de vouloir tout proposer souvent sans avoir étudié le marché.

Plutôt que de dire que vous êtes en mesure d’assurer des tâches de « secrétariat de A à Z », proposez plutôt une prestation ciblée à valeur ajoutée comme par exemple la « saisie de comptes rendus médicaux aux médecins de votre zone géographique ».

 

Pensez marketing !

Mettez tout cela par écrit et profitez-en pour réaliser une plaquette de présentation et éventuellement un site web, pour renforcer votre visibilité.

Dans la structuration de votre projet et de votre activité, les bonnes questions à se poser, sont :

  • Qu’est-ce que je vends ?
  • A qui ?
  • A quel prix ?
  • Comment…
  • Qu’est-ce qui me différencie des autres ?

 

Savoir se vendre

Lorsqu’on débute, le manque de confiance nous fait souvent dire “Je ne suis pas bon commercial, je ne sais pas vendre”.

Pourtant, si vous en êtes arrivé là, c’est que vous êtes convaincu de vos compétences.

Vous savez que la prestation sera de qualité puisque celui qui va la réaliser, c’est vous ! Cela doit donc faciliter votre relation client.

Si vous n’êtes pas convaincant, revenez sur les étapes précédentes et améliorez votre concept, en renforçant les points faibles, ou ciblez d’avantage vos prestations en ne proposant que ce que vous maîtrisez aujourd’hui.

Il ne servirait à rien de vendre quelque chose en laquelle vous ne croyez pas !

Une fois prêt, vous allez passer au concret en prospectant pour votre propre compte, ce sera le meilleur moyen de tester la pertinence de vos services et de les repositionner si besoin.

 

Quelques conseils utiles

  • Rédigez votre argumentaire et adaptez-le à votre cible.
  • Consultez un annuaire d’entreprises, et faites des propositions d’envoi de devis sans engagement aux prospects de votre choix.
  • N’insistez pas sur le terme “télétravail” qui peut faire peur, mais sur “sous-traitance” qui est souvent associé à du ponctuel.
  • Notez les objections de vos interlocuteurs et progressivement élaborez les contre arguments et améliorez votre offre.
  • Répétez ainsi jusqu’à envoyer 50 devis, convenez pour chaque devis d’une date de relance.
  • Rappelez vos prospects et proposez une offre promotionnelle.
  • Proposez leur des rendez-vous si nécessaire, pour instaurer la confiance (n’oubliez pas que vous n’avez pas de référence et que vous débutez).
  • Concentrez-vous sur une seule cible pour en comprendre le vocabulaire et les habitudes.
  • N’oubliez pas de préciser que vous êtes en train de vous mettre à votre compte.
  • Mettez en avant le fait que vos premières références seront exemplaires !
  • Travaillez votre résistance à l’échec et recommencez jusqu’à obtenir votre premier client.

 

 

Demandez un devis

  • Merci de décrire votre demande en précisant :
    • L'activité de votre entreprise.
    • Le contexte de votre demande.
    • Pourquoi et comment vous souhaitez sous-traiter.
    • A quel moment, nous pouvons vous contacter pour une première estimation.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.