Le temps c'est de l'argent, externalisez votre secrétariat et ne payez que selon vos besoins !
Cyberworkers

Comment convaincre son patron de télétravailler ?

Les entreprises aiment culturellement garder le contrôle visuel sur leurs salariés. Proposez alors, pour l’habituer, des absences ponctuelles le mercredi, ou le jeudi après-midi. Mais évitez le vendredi ! Votre responsable vous soupçonnera de vouloir entamer le week-end. Une bonne façon d’argumenter consiste à piocher des exemples de télétravail dans d’autres entreprises. Comme dans les SSII, ou les sociétés de conseil, où les ingénieurs et consultants travaillent de longues périodes chez le client. Démontrez que ces sociétés ne s’en portent pas plus mal, en termes d’organisation ou de résultats.

Anticipez votre organisation

Rassurez en affichant la couleur. Dites à votre manager ce que vous comptez réaliser chez vous : le dossier crucial que vous allez éplucher, le rapport fastidieux que vous allez enfin boucler. Evaluez le temps que cela vous prendra. Et convenez ensemble d’un mode de reporting. Tout comme le font les commerciaux qui se rendent en clientèle. D’abord, imaginez un genre de tableau de bord. Ce qui laissera une trace de votre activité en termes de volume et de résultats. Ensuite, fixez des contacts quotidiens par mail ou téléphone et des rendez-vous physiques. Anticipez aussi les imprévus. Si vous êtes chef de projet, déléguez à une personne de confiance (voir la réponse d’expert : « j’ai du mal à déléguer »). Le problème sur place -altercation ou décision technique- sera plus vite résolu. Et n’hésitez pas à appeler votre patron pour dissiper tout malentendu. Ce qui peut arriver, notamment quand on gère des plannings à distance.

Soulignez les avantages du télétravail.

Mettez-vous à la place de votre patron. Et montrez-lui en quoi, il devient gagnant. Plutôt que d’effectuer deux heures de transport tous les jours, vous bossez sur l’affaire super urgente à rendre dans les huit jours. Isolé chez vous, vous allez augmenter votre concentration, donc vous irez plus vite. Avec tout cela, vous êtes moins stressé. Vos échanges relationnels et professionnels, même de loin, sont de meilleure qualité. Enfin, durant votre absence, vous libérez de l’espace physique en entreprise. Une tierce personne peut profiter de votre bureau. Songez aussi, que c’est un acte écologique, moins de dépense d’essence pour vous, économie éventuelle de chauffage ou de climatisation pour l’employeur. L’argument peut peser son poids.

Garder le lien avec vos collègues

Tout manager est soucieux de la cohésion de son équipe. Si vous êtes absent, il craindra qu’un décalage s’installe entre vous et les autres. Vous ne serez plus dans le réseau d’échanges informels au bureau, à la machine à café, lors de
la pause-cigarette. Il faudra rester dans le coup ! Usez de procédés simples et efficaces. D’évidence, il faudra assister aux réunions qui comptent. Mais de loin aussi, vous pourrez être présent et solidaire. En cela, le mail génère de la proximité : il est instantané et non intrusif. Demandez par ce biais, des conseils à vos coéquipiers. Inquiétez-vous de leurs travaux. Partagez vos informations et soyez force de propositions. Devenez disponible à toute sollicitation, vous resterez intégré. Un dernier conseil : procurez-vous deux téléphones, un pour la vie privée, l’autre pour votre job.

Pour en savoir plus : Télétravail et travail à domicile, Cadres juridique et pratique. Geneviève Madou, Ed. Puits Fleury, juin 2006, 22 €.

 

Demandez un devis

  • Merci de décrire votre demande en précisant :
    • L'activité de votre entreprise.
    • Le contexte de votre demande.
    • Pourquoi et comment vous souhaitez sous-traiter.
    • A quel moment, nous pouvons vous contacter pour une première estimation.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.