Essayer avec un prestataire aguerri pas cher dans la saisie informatique et de la télésecrétariat!
Cyberworkers

Proposer votre expertise en télétravail

 

 

Guirec est « Business Development » Manager chez Wengo. Il se positionne comme le nouvel Ebay du service en ligne et autres expertises vendables en télétravail.

 

Quel est l’objectif de Wengo ?

Proposer une place de marché, qui référence l’ensemble des conseillers, des experts et des internautes souhaitant monétiser leur temps d’expertise.

Ces prestations sont vendues au travers de conversation audio/vidéo.

Combien de personnes sont inscrites sur votre place de marché ?

On dépasse les 2000 conseillers.

Nous sommes sur un recrutement quotidien de 300 nouveaux membres par jour.

Les prestations les plus demandées sont l’astrologie, le coaching personnel et l’éducation.

Prenons l’astrologie comme exemple.

Vous allez sur wengo.fr, et puis là, vous cliquez dans la catégorie voyance, par exemple.

Vous avez des sous-catégories, qui sont l’astrologie, la psychologie, l’horoscope, la numérologie.

Par exemple pour Voyance, on trouve 35 services.

 

Le conseiller Médium Mihaï arrive en premier.

Consultez sa page, on y trouve son argumentaire de vente, son tarif, son évaluation et la possibilité de le contacter.

Il propose 5 EUR pour 3 questions. Comment puis-je le contacter ?

S’il n’est pas en ligne, vous pouvez lui envoyer un message en proposant une date et une heure de rendez-vous.

 

S’il est en ligne, on clique sur le bouton « Appelez-moi ». Au préalable, vous devez avoir renseigné vos identifiants. Ensuite, le logiciel se lance dans votre navigateur et la consultation démarre.

Quand et comment s’effectue le paiement ?

Après la prestation, le montant est facturé sur votre carte bleue. Nous allons bientôt proposer un porte-monnaie pour souscrire à un crédit de 10, 20, 50 €, à dépenser au fur et à mesure.

Vous prenez une commission ?

Un taux fixe de 30 %.

Les conseillers décident-ils de leur plan tarifaire ?

Il y a trois modèles :

  • Un coût de mise en relation gratuit, pour faire connaître ses services et obtenir des évaluations positives.
  • Un coût d’émission à l’appel (CEA) qui est une facturation à la minute.
  • Ou encore un mixte des deux.

Le CEA ressemble beaucoup aux règles applicables dans le cadre de l’audiotel sauf que c’est vous qui définissez les paliers tarifaires.

Quel est votre positionnement par rapport à Ebay ?

Skype Prime permet à un titulaire d’un compte Skype de surfacturer des appels entrants, ce qui ressemble à ce que nous proposons à nos conseillers.

 

La vraie concurrence sera là, le jour où Ebay ouvrira son site ou élargira son périmètre, non plus à l’échange ou à la vente de produits, mais aussi à des services, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Allez-vous proposer un moyen de paiement de type Paypal ?

Nous avons pour vocation à permettre aux internautes de disposer d’un maximum de moyens de paiement pour pouvoir consommer les services de nos conseillers. Que cela soit Paypal, Google Checkout ou un autre.

Nous proposerons prochainement la solution d’Internet Plus qui regroupera vos dépenses sur la facture de votre fournisseur Internet.

Comme pour SkypeOut, pourra-t-on utiliser son téléphone classique ?

Oui, nous donnerons la possibilité à nos conseillers d’être joignables non seulement au travers d’une interface Internet, mais aussi au travers d’un numéro classique.

En sens inverse, on permet déjà la mobilité du conseiller, ils peuvent transférer les appels entrants reçus depuis un internaute vers un numéro fixe.

Avez-vous un système d’évaluation ?

Vous pouvez noter, évaluer le conseiller que vous avez appelé. Si une prestation s’est mal passée, vous pouvez effectuer une évaluation négative, mais aussi entamer une discussion avec le conseiller pour lui demander le remboursement.

Comment gérez-vous les litiges entre offreurs et demandeurs ?

Vous avez la possibilité de demander directement le remboursement au conseiller ou de recourir à l’intermédiation via notre service clients.

Un conseiller, ayant de manière successive des avis très négatifs, devra descendre son prix, voire modifier son service. C’est la loi de l’offre et de la demande qui va jouer ensuite.

Ensuite, il y a un service clients, on peut signaler des mauvais comportements, ou des charlatans.

Quelle est la qualité des prestations offertes par les conseillers ?

Nous avons peu de retours de clients insatisfaits sur la qualité des prestations. La qualité de nos conseillers, leur réactivité et leur disponibilité sont essentiels à la réussite de notre projet. Pour cela, nous allons désormais faire de la modération a priori et développer un système de labellisation interne et externe au travers de Conseillers partenaires à l’image du partenariat avec Priceminister.

Un autre problème : la conformité des conseillers avec l’administration.

Lors de l’inscription, si vous vous référencez en tant que professionnel, il faudra nous indiquer des éléments attestant de votre situation.

Nous sommes un courtier, donc la régularisation d’un conseiller vis-à-vis du fisc, de l’URSAFF ou de la réglementation est de sa responsabilité, et non de notre ressort.

Craignez-vous la mise en relation directe ? (et donc de ne pas toucher votre commission de « courtier »).

Nous avons au moins deux éléments qui jouent en notre faveur.

  • Nous sommes un intermédiaire de paiement, donc un tiers de confiance. Inévitablement, on peut payer un conseiller « en direct » par Allo Pass ou PayPal. Mais cela a un coût et/ou comporte un risque.
  • Nous assurons la promotion de ses vendeurs et proposons une organisation adaptée afin de créer un modèle de récurrence « client ». En effet, un conseiller ayant son propre site pourrait nous utiliser pour créer son audience.

Avez-vous une équipe de télétravailleurs qui vérifie cela ?

Nous apportons des clients à nos conseillers, ils n’ont pas de raison de partir.

Si nos clients ont plus de conseillers à moindre coût ailleurs, effectivement, il n’y a pas de raison qu’ils soient sur notre plateforme.

C’est plutôt un arbitrage de leur côté, donc ce n’est pas un risque, c’est juste notre modèle qui fonctionne comme ça.

En fait, soit vous êtes une société, vous existez déjà, et finalement c’est uniquement la technologie qui va vous intéresser chez nous, mais si vous l’utilisez, vous êtes obligé de recourir à nos moyens de paiement, donc de passer par nous.

Soit vous êtes un particulier et dans ce cas là, il est quand même intéressant d’avoir un tiers, qui va faire en sorte de garantir le paiement et du trafic entrant, donc des clients.

 

Google a fermé son site de Question/Réponse, Yahoo persiste avec son Yahoo Réponse. Ebay a lancé en mars 2007 Skype Prime…

Ce sont de vrais concurrents avec une force de frappe très importante. Cela signifie que le marché existe. C’est à la fois rassurant et structurant.

La concurrence existe aussi sur des verticalités comme l’astrologie, le coaching ou l’éducation.

Aux Etats-Unis, il y a des acteurs comme Keen ou Ether qui sont des portails, mais qui ont une certaine limite en termes de périmètre… Ce sont des filiales d’Ingenio, acteur historique du callback et du système audiotel.

Qui avons-nous dans le secteur de l’Astrologie par exemple ?

Keen est un concurrent sérieux. Ensuite, on a tous les acteurs de l’audiotel. C’est un marché relativement fragmenté, à l’exceptiond’Astrocenter, qui a une dimension internationale. Ce sont plutôt des marchés locaux.

Pour l’astrologie, il y a de nombreuses publicités dans des journaux comme Télé 7 Jours qui mettent en avant des 0800, on verra des pseudoWengo à la place ?

Notre média est diffusé autour d’annuaires, d’affiliations, d’achats de mots clés. Mais c’est quelque chose qui va évoluer, on va faire du offline, peut-être même de la télé à un moment donné, donc on va avoir une visibilité assez large.

Certains de vos conseillers peuvent faire une présentation vidéo sur leur fiche, avez-vous un partenariat avec des acteurs comme DailyMotion ou Google Vidéo ?

Parmi les acteurs de la vidéo, du partage de la vidéo en ligne, il y a un certain nombre d’entre eux qui sont en train de créer des canaux ou des chaînes thématiques ; il y a probablement des choses à faire.

Revenons sur la téléphonie par Internet (Voix sur IP), combien avez-vous d’utilisateurs du WengoPhone ?

On doit être à prés de 2 millions de comptes avec 200 000 comptes actifs.

 

 

Ce sont ses propos ! Mais convenez que la Voix sur IP ressemble plus à de la CIBIE que du téléphone parfois !

On est dépendant du réseau Internet.

C’est aussi la raison pour laquelle les appels sont gratuits ou moins chers.

Lorsque l’on dit que c’est gratuit sur MSN, sur Skype, sur Wengo, c’est qu’on utilise Internet de part en part de la communication. Cela est nécessairement dépendant de la qualité de la bande passante disponible.

En ce qui concerne la téléphonie Internet vers les fixes et mobiles ?

Nous avons des relais qui sont sur la côte ouest des Etats-Unis, en France et un à Taiwan. Ce qui nous permet d’obtenir une qualité audio qui est relativement comparable à celle de Skype pour la téléphonie online et offline.

Elle est de 30 à 50% moins chère que celle de Skype, et vraiment moins chère que les opérateurs de téléphonie standard.

 

Avoir de la voix sur IP de qualité, est-ce possible ?

Certaines applications professionnelles qui ont besoin d’une forte bande passante passeront par des systèmes de canaux déviés.

Pour le particulier, je pense que l’attrait du prix est largement suffisant pour compenser une baisse pas toujours significative de qualité.

Demandez un devis

  • Merci de décrire votre demande en précisant :
    • L'activité de votre entreprise.
    • Le contexte de votre demande.
    • Pourquoi et comment vous souhaitez sous-traiter.
    • A quel moment, nous pouvons vous contacter pour une première estimation.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.