Une surcharge de travail, un besoin ponctuel : N'hésitez pas à faire appel à mes services !
Prestataires en télétravail depuis 1996 | Bureau Virtuel : inscription et connexion
Nous contacter : 09 80 46 86 88
Cyberworkers

Google et Mturck : l’humain est-il indispensable ?

A l’heure ou l’on parle du monopole Google, y-a-t-il de la place pour les autres ?

On sait aussi que l’intervention humaine est indispensable, l’ordinateur ne sachant pas tout faire. Ce qui nous rappelle le slogan de la place de marché Mturk.com.

Identifier une photo, traduire un paragraphe de français en anglais, vérifier la validité d’une adresse mail : autant de tâches qui prennent quelques secondes à un cerveau humain mais que l’ordinateur a parfois du mal à effectuer. Amazon a ainsi eu l’idée de proposer aux internautes de réaliser ces opérations moyennant une petite rémunération, allant en général de 0,35 centimes à 7 euros.

Le site s’intitule Mechanical Turk en référence à une célèbre supercherie, un automate inventé au XVIIIè siècle qui était prétendument capable de jouer aux échecs, mais qui était en réalité actionné par un être humain à l’intérieur. Une façon de dire que pour certaines tâches, le cerveau humain est encore irremplaçable.

Le concept de Mechanical Türk repose sur le «crowdsourcing», notion qui consiste à faire à appel à une main d’œuvre bénévole ou rémunérée. Ainsi la Nasa a lancé le projet «Clickworkers» qui demandait aux internautes de répertorier les cratères de la planète mars sur des images satellites. Autre exemple : Google labeller invite de façon ludique à tagger des images par mots-clés.

Les innovations se font attendre en matière de recherche d’information et l’actualité de la presse écrite est difficile.

Est-ce qu’il est pertinent de lancer un moteur de recherche ciblé (en l’occurrence sur l’industrie) sans proposer d’innovation ?

Est-ce qu’on ne préfère pas les bonnes vieilles conventions d’affaires et autres séminaires parisiens (petit détour par pigalle, une fois le contrat signé avec nos amis chinois) dans certains milieux industriels ?

Est-ce que la place n’est pas déjà prise avec des acteurs comme directindustry.fr, qui propose un annuaire mis à jour manuellement (ou par des humains, si je reprends le vocabulaire mturk), vu la complexité des catalogues de leurs clients qui exposent dans leurs salons virtuels.

On comprend mieux la campagne publicitaire, qui dans sa dualité nous rappelle le concept HSBC.

Technologie qui permet de faire du visual shopping chez like.com et browsegoods.com, sites à voir, si je puis dire !

Demandez un devis gratuit

  • Merci de décrire votre demande en précisant :
    • L'activité de votre entreprise.
    • Le contexte de votre demande.
    • Pourquoi et comment vous souhaitez sous-traiter.
    • A quel moment, nous pouvons vous contacter pour une première estimation.
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.