Confiez la gestion de vos appels à des pros
Prestataires en télétravail depuis 1996 | Bureau Virtuel : inscription et connexion
Nous contacter : 09 80 46 86 88
Cyberworkers

Le developpement du télétravail est lié à celui des télécoms.

Les tarifs en France sont parmi les plus compétitifs du monde, un accès « quadruple play » coûte trois fois plus cher aux Etats-Unis.

La France est compétitive en termes de prix et d’innovations télécoms

Cette explosion du haut débit a un effet secondaire, l’internaute est de plus en plus gourmand en termes de rapidité et d’applications. Pour que l’innovation continue, les opérateurs auront un rôle majeur pour proposer des solutions de convergence numérique et des services de plus en plus innovants comme la vidéo à la demande.

Le haut débit dans les campagnes

Connecter un village de 50, 100 foyers n’est pas rentable pour l’opérateur historique (France Télécom/Orange) et encore moins pour les opérateurs alternatifs (SFR, Bouygues, Free,..). Pour fournir du haut débit en campagne, et même dans les lieux qui sont moins denses en terme de population, il faut installer un tuyau suffisamment « costaud », qui n’existe actuellement pas, pour délivrer la capacité nécessaire. Sur un village de 500 foyers, multipliez par 30 € (coût moyen d’un accès), à 1.500 €/mois, un opérateur ne peut pas financer les frais d’installation et d’exploitation de son réseau large bande. Il y a différentes propositions alternatives comme le WiMax notamment sur la partie Ouest de la France. Il y a également la possibilité de partager un accès satellite. Ces solutions restent plus onéreuses et moins performantes que l’ADSL des grandes villes, mais c’est un premier pas pour connecter tout le monde à très haut débit ou non.

La mobilité

Cela signifie accéder aux informations de manière distante mais… où les stocker, dans mon entreprise ? Google nous dit « chez lui » et propose de plus en plus d’applications en ligne et gratuites (sous contrainte d’avoir des publicités !). Au contraire, les opérateurs préconisent des réseaux privés et sécurisés, les constructeurs des équipements (serveurs, routeurs, etc…) que l’on doit faire installer et maintenir par des prestataires de services en informatique…

L’utilisation de services en ligne et du Cloud Computing

Les services en mode « hébergé » sont dans la tendance du marché et vont de plus en plus être utilisés, voire généralisés. On arrivera rapidement vers ce qu’on appelle Cloud Computing, où l’on va partager de plus en plus d’informations d’ordre personnel ou professionnel.

Le Cloud Computing est une commodité délivrée par un fournisseur donné, et offrant une infrastructure globale d’exécution d’applications sur internet. Donc de la capacité processeur (pour faire tourner les applications), du stockage (pour stocker les données) et de la bande passante (pour gérer les accès utilisateurs). A la différence d’un hébergeur normal, qui va vous louer un ou plusieurs serveurs, une capacité de stockage limitée et de la bande passante limitée, les fournisseurs de cloud computing jouent sur la mutualisation de leurs ressources et offrent des capacités illimitées sur tous les plans, avec possibilité de progression immédiate (scalability en anglais).

Rien ne sert de faire des investissements importants, si l’on peut se servir de ce qui existe sur le web. Il faut utiliser les solutions « distantes » et « locales » de manière complémentaire. Un exemple : la sauvegarde. Il faut penser au pire, notamment un sinistre au sein de l’entreprise et héberger ses sauvegardes non seulement sur bande mais également sur un serveur distant sécurisé, pour être couvert quel que soit l’incident.

La sécurité

Les réseaux virtuels privés ou VPN (Virtual Private Network) consistent à échanger de manière cryptée, via des solutions logicielles ou des équipements (routeurs).  On peut partager un Intranet, c’est-à-dire un site web interne, avec son cercle de relations professionnelles, tout en garantissant l’authentification, la confidentialité et l’intégrité des données échangées. Il s’agit de chiffrer les données, de part en part. Prenons l’exemple d’un commercial qui se trouve à l’aéroport, il va s’authentifier sur un portail web en TLS (Transport Layer Security) pour accéder aux informations de l’entreprise.

Entretien réalisé avec Olivier Liber, Cisco France

 

Demandez un devis gratuit

  • Merci de décrire votre demande en précisant :
    • L'activité de votre entreprise.
    • Le contexte de votre demande.
    • Pourquoi et comment vous souhaitez sous-traiter.
    • A quel moment, nous pouvons vous contacter pour une première estimation.
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.